Il est bien certain, toutefois, que dans le Chili même la Pomme de terre croît spontanément, sous la latitude de Valparaiso, car elle a été décrite sous le nom de Maglia par Molina et d’autres ; et cette Pomme de terre, apportée en Angleterre par M. Caldcleugh dans l’année 1822, qui a poussé dans le jardin de la Société, ne peut pas plus être distinguée de nos variétés cultivées que celles-ci d’aucune autre. Aucun, et ceci est encore plus certain, ne répond au S. immite de Dunal. Un naturaliste, comme M. Darwin, ne peut pas ne pas reconnaître des Pommes de terre, lorsqu’il les a vues, et toute son histoire de leur découverte est exactement celle d’une plante sauvage. » En 1822, A. Caldeleugh, consul anglais, remet à la Société d’horticulture de Londres des tubercules de Pommes de terre qu’il avait recueillis « dans des ravins autour de Valparaiso. Enfin, dans ces dernières années, M. A. de St-Quentin réussit, par l’obligeante entremise du consul de l’Uruguay à Marseille, à recevoir des tubercules du Solanum en question. Commençons par la reine des truffes, la truffe noire. Également appelée truffe de la Saint Jean, cette truffe d’été est noire à l’extérieur et blanche à l’intérieur

Qui ainsi se transformera en ce que l’on nomme expérience. En t’organisant bien, par rotation de deux ou trois bouteilles germoir (et en fonction de ta consommation), tu peux toujours avoir un litre de réjuvelac à boire. Le fonds de braisage se prépare comme à l’ordinaire, sauf les couennes de lard ; et, selon la façon dont le poisson doit être servi, il est mouillé avec moitié vin blanc ou rouge et moitié fumet de poisson léger, en observant que le mouillement soit en quantité voulue pour arriver aux trois quarts de la hauteur du poisson ; ou plutôt de l’épaisseur. Un peu avant cinq heures du matin, on voit arriver des femmes qui, semblables aux vierges sages dont parle l’Écriture, portent à la main des lumières enfermées dans une lanterne ; elles se réunissent à l’angle de la rue de Rambuteau, sur le trottoir de la rue Pierre Lescot. Il avait beau la repousser, la prier de se tenir tranquille, Cora revenait encore, l’embrassant, l’enlaçant d’étreintes passionnées dont il se dégageait difficilement. Note que le réjuvelac de troisième cycle et beaucoup plus fort au goût que celui de premier cycle

Elles avaient vieilli à ce métier, et leur mère, dépitée, les menaçait souvent de les dépouiller de leurs robes voyantes et de leurs bonnets à dentelles, si les maris n’arrivaient pas. Toutes se resiouirent d’avoir en elle une bonne robbe, bien gaye ; comme de faict elle estoyt, et luy demandèrent à quelle adventure elles debvoyent sa compaignie. La Bouillargue n’avait plus d’espérances que dans la dernière de ses filles, alors âgée de quatre ans : c’était la femme qu’elle destinait à Damianet, et, dans ses rêves d’ambition, elle se ruinait en frais de toilette pour parer ce petit laideron, qu’elle conduisait tous les jours chez les Sendric. Cette Bouillargue avait sept filles, laides et méchantes à faire peur. La pourriture des racines : cette maladie est causée par des champignons pathogènes qui attaquent les racines de la Truffe noire de Bagnoli. Indécente ; car il est de principe généralement reconnu que toute ablution doit se cacher dans le secret de la toilette. L’histoire de l’âne peint était racontée, comme on pense, et dans le plus grand détail ; par surcroît, le Sendric était accusé formellement de chercher le mouvement perpétuel. Elle est la plus largement répandue dans toute l’Europe et se met en symbiose avec plus de variétés d’arbres (chêne, noisetier, charme, hêtre et pin)

» Ainsi on tirera, dans certaines circonstances, sans grande dépense, d’un arpent du plus mauvais terrain, planté de Pommes de terre blanches, un produit égal, soit en argent, soit en nourriture, à celui qu’on tirerait à grands frais d’un arpent de bonne terre ensemencée en Froment. « Après le Blé, nul doute que les Papas sont le produit le plus important et le plus précieux de notre Agriculture : on ne peut assez l’admirer comme une des plus grandes faveurs que nous prodigue la Providence, et comme la plus belle conquête que l’Europe ait pu faire dans le Nouveau-Monde. Elle est la plus largement répandue dans toute l’Europe et se met en symbiose avec une plus grande variété d’arbres : (chênes, noisetiers, charmes, hêtres et pins). Maglia que j’ai ici, et qui ont été recueillis dans le jardin en 1825, appartiennent sans aucun doute à l’espèce qui est présentement cultivée dans toute l’Europe. » Si ces labours sont pratiqués avec soin entre les rangées et si la terre est binée entre les plants dans les rangées, on préviendra la croissance des mauvaises herbes, jusqu’à ce que les tiges des plantes couvrent le sol : de cette façon, il y aura moins de danger de voir croître les mauvaises herbes et de porter atteinte à la récolte ; mais comme le labour ne peut se faire qu’entre les rangées, il sera nécessaire de faire usage de la houe pour ameublir le sol et détruire les mauvaises herbes dans les rangées

Doug Hagen
Author: Doug Hagen